Le guide touristique de Tabula Rasa : Arieki !

Recrues de l'AFS, voici votre chance de vous familiariser avec l'un des mondes que vous aurez à explorer et sur lequel vous devrez combattre les forces des Bannis.

Nous vous offrons aujourd'hui un petit tour guidé de la Planète Arieki !


Arieki est une planète très particulière à de nombreux niveaux. Les Humains en provenance des contrées verdoyantes de Foréas sont souvent choqués à la vue de la surface déchiquetée d'Arieki et de ses larges étendues stériles, percées ici et là par des fissures vertigineuses et des volcans actifs, sans oublier les geysers, les rivières de lave souterraines et les lacs ardents où le goudron se consume inlassablement en dégageant des volutes de fumée noire. En fait, la quasi-intégralité de la surface de cette planète est géologiquement active d'une façon ou d'une autre, un rêve éveillé de vulcanologue...

Dans la journée, le ciel prend une teinte verdâtre alors que la visibilité au sol est limitée par la lourde atmosphère et les retombées de cendres et de scories volcaniques. Des nuages toxiques balayent les plaines et les orages électriques sont un danger récurrent car un minerai très magnétique, appelé "fluxite", est présent en grandes quantités dans la croûte rocheuse de la planète. Il semblerait d'ailleurs que l'Engeance ait trouvé un usage à ce type de minerai, pour l'amplification de l'intensité de leurs armes énergétiques.

Image

En dépit de la toxicité du milieu, il y a suffisamment d'oxygène dans l'atmosphère pour maintenir de nombreuses formes de vie. La flore se compose de plantes coriaces et rabougries, mais généralement protégées par des barrières d'épines solides ou d'arêtes saillantes. La faune se compose quant à elle de robustes créatures insectoïdes. En fait, les formes de vie d'Arieki, tant animales que végétales, semblent être parvenues à se créer des niches écologiques viables dans cet environnement très inhospitalier, remarquable exemple d'adaptation à un milieu hostile. D'ailleurs, certains éléments semblent suggérer que la vie ne s'est pas développée d'elle-même sur Arieki : la découverte d'un cratère d'impact massif sur l'un des continents pourrait être la clef de ce mystère.

L'espèce prédominante d'Arieki n'est pas non plus d'origine indigène. Le contingent brann a été transporté sur la planète depuis Erdas, il y a plusieurs années, pour y former une colonie pénitentiaire... Le gouvernement brann a ainsi envoyé des milliers de criminels sur Arieki, comme punition pour tout un éventail de crimes : la population locale se compose donc d'un subtil mélange de cadres malhonnêtes et de mafieux endurcis, et de toutes les nuances entre ces deux extrêmes. Malheureusement, les deux factions qui se sont créées sur Arieki, les Réformateurs et les Syndicats, représentent l'intégralité des survivants branns après la destruction complète d'Erdas par l'Engeance et le massacre de sa population.

Alors que les Humains s'allient avec les Branns locaux, l'Engeance commence à s'intéresser à Arieki, après avoir entendu parler d'une rumeur selon laquelle un réfugié éloh s'y cacherait. Les Branns sont également en constant conflit avec les Attas, une race indigène semblable à des fourmis qui se trouvait, avant leur arrivée, au sommet de la pyramide alimentaire. Les Humains sur Arieki doivent naviguer entre les différentes factions et sous-groupes branns au cours de leur combat contre l'Engeance, et certains choix ne sont pas faciles à faire...

Image

Les membresde l'AFS n'ont besoin d'informations que sur les deux continents auxquels ils ont accès, Torden et Ligo. Torden, qui signifie "Tonnerre" se compose d'une large zone à l'ouest d'un énorme volcan, le mont Moeru. L'environnement de Torden est marqué par une activité volcanique intense : fissures, lacs sulfureux et marais tourbeux abondent ; les profondeurs sont régulièrement secouées par des tremblements de terre et les orages électriques dévastent la surface. Les formes de vie locales prospèrent en général dans les zones les plus calmes. Ligo, l'autre continent, est proche du pôle nord magnétique. Ses nuits sont constamment éclairées par les rubans lumineux d'aurores magnétiques, visibles même à travers l'épaisse couverture nuageuse. D'un point de vue topologique, Ligo ressemble beaucoup à Torden, avec une région centrale traversée par une énorme faille, des zones où la lave coule librement et des déserts recouverts de scories. L'Engeance dispose de plusieurs bases sur les deux continents et ne lâchera pas ses positions sans une offensive d'envergure. Les cartographes de l'AFS ont divisé les deux continents en plusieurs zones géographiques, dont six sont facilement accessibles.

La principale base de l'AFS se trouve dans les Plaines de Torden. C'est à cet endroit que les nouveaux arrivants sur la planète se familiarisent avec le milieu très particulier d'Arieki. Les installations incluent Fort Irendas (principale zone d'habitation humaine) et le pénitencier d'Irendas, avec ses infrastructures techniques, témoignages de l'avance technologique des Branns. L'Engeance n'est pas présente en force dans cette zone. Au nord des Plaines se trouve la Déclivité de Torden, notable par son activité tectonique réduite. De nombreuses formes de vie, dont les Attas, y prospèrent. La présence des forces de l'Engeance se fait plus sentir au sud-ouest de la région, dans les Bourbiers de Torden. Comme le nom le suggère, les Bourbiers comprennent de nombreux lacs sulfureux, puits de goudrons et fleuves de boues surchauffées. Une vapeur toxique recouvre en permanence la zone. C'est ici que l'on peut exploiter le fluxite le plus facilement, ce qui explique la présence en force de l'Engeance.

La portion sud de Ligo se compose du Creuset, zone traversée d'ouest en est par de larges coulées de lave permanentes. Les Branns y entretiennent une tour de communications d'une grande importance stratégique, surtout depuis la récente destruction de Fort Intrépide au cours d'une attaque surprise. L'extrémité nord du continent est occupée par le Désert de cendres, désert rocailleux quasiment stérile. Les colonies branns et humaines locales s'y remettent lentement d'une récente éruption volcanique catastrophique. L'Engeance semble s'intéresser à cette zone pour des raisons obscures. Désert et Creuset sont séparés par le Pic du Tonnerre, zone de faille tectonique impressionnante, qui accueille le plus fort contingent de l'Engeance. Leurs installations leur servent de base principale, autant pour mettre leur stratégie au point que pour y mener des recherches scientifiques.

Image

Guide de la faune d'Arieki :

Brann - les Branns sont des humanoïdes bipèdes d'Erdas, la planète jumelle d'Arieki. Ils partagent de nombreuses caractéristiques avec les Humains et les Foréens, mais leur peau est bleutée, leurs oreilles sont pointues et ils n'ont que trois doigts aux mains et aux pieds. Les Elohs, des dieux aux yeux des Branns, leur ont révélé les secrets du Logos il y a très longtemps. Naturellement doués, les Branns entreprirent de copier la civilisation éloh et de créer une société idyllique et utopique, fondée sur la connaissance, la sagesse et une spiritualité paisible. L'agressivité et l'envie étaient considérées comme des tendances néfastes, et tous ceux qui en manifestaient les effets étaient envoyés pour rééducation sur la colonie pénale d'Arieki. L'idée était que pendant que les bagnards se réhabiliteraient eux-mêmes dans leur combat quotidien pour la survie (ou mourraient en essayant), les Branns d'Erdas pourraient se concentrer à l'étude du Logos et des secrets de l'univers.

Malheureusement pour les Branns, ils furent découverts par une force de reconnaissance de l'Engeance. Au vu des connaissances en Logos des Branns, l'Engeance décida rapidement d'éradiquer jusqu'au dernier les paisibles sages. Des rumeurs persistantes laissent néanmoins à penser que quelques survivants d'Erdas auraient réussi le passage sur Arieki et se seraient réfugiés dans la colonie d'Irendas. Ses occupants initiaux étaient des "délinquants" mineurs, désireux de se réformer aux yeux de la société traditionnelle brann, d'où leur surnom : les Réformateurs. Pendant ce temps, les pires criminels du complexe de Staal s'étaient, eux, organisés en Syndicats autonomes. Les membres de l'AFS sont encouragés à collaborer avec les deux factions, même si les Syndicats semblent particulièrement enclins à se confronter avec l'ennemi.

Attas - Espèce indigène d'Arieki, les Attas forment une société similaire à celle des fourmis. Ils sont hostiles envers toutes les autres espèces d'Arieki (Branns, Humains et Engeance), car ils perçoivent leur présence comme une menace, pas seulement pour eux-mêmes mais aussi pour l'environnement qui assure leur survie. Les exobiologistes pensent que les Attas sont responsables à eux seuls de la survie de l'écosystème d'Arieki et assurent son habitabilité. Même si les attaques sur les habitations branns ou humaines sont rares, les Attas doivent être considérés comme généralement hostiles.

Image

Prucerons - Ces petites créatures vivent en colonies, sur et en dessous des sables d'Arieki. A cause du fort taux en minéraux des sols d'Arieki, ces derniers s'accumulent dans le corps des prucerons, qui s'en débarrassent en les crachant (en général sur leurs ennemis). Ils ont une relation symbiotique avec une autre espèce d'Arieki, les Electraies qui se chargent de tuer les proies de grande taille pour eux.

Electraies - Créatures majestueuses tant par leur taille que par leurs mouvements, les électraies se déplacent en flottant à la surface d'Arieki. Pour abattre leurs proies, elles chargent leurs muscles caudaux d'électricité statique, qu'elles déchargent en créant une connexion entre leurs appendices frontaux. Les électraies sont incapables de se nourrir directement sur une proie de grande taille et doivent compter sur les prucerons pour les réduire à des dimensions pratiques.

Saute-geysers - Placés tout en bas de la pyramide alimentaire, les Saute-geysers ont un rôle important dans le maintien de la vie sur Arieki. Ils se nourrissent de bactéries et de matières organiques projetées par les nombreux geysers sulfureux d'Arieki. L'oxygène et l'hydrogène, sous-produits de leur métabolisme, sont stockés sous forme gazeuse dans une poche ventrale ce qui leur permet de se propulser d'un geyser à un autre sans problème. Ainsi, en plus de servir de nourriture aux nombreux prédateurs d'Arieki, les Saute-geysers rendent l'air respirable.

Magmonix - Ces grands quadrupèdes sans poils constituent une des espèces les plus agressives et territoriales d'Arieki. Même s'ils se déplacent plutôt lentement, les Magnomix sont toujours prêtes à charger. Leurs flancs de carapace épaisse sont souvent marbrés par l'intense chaleur. On les trouve dans les régions très chaudes, près des coulées de lave et des volcans. Il est conseillé aux membres de l'AFS de ne pas s'approcher trop de ces créatures.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tabula Rasa ?

195 aiment, 33 pas.
Note moyenne : (264 évaluations | 39 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Tabula Rasa
(49 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu