Le guide touristique de Tabula Rasa : Foréas !

Voici votre chance de maintenant vous familiariser avec la planète Foréas, son peuple, sa flore et sa faune avec ce nouveau guide touristique de Tabula Rasa!

Foréas est une planète luxuriante principalement recouverte d'immenses zones forestières et de hautes canopées. Le relief est déchiqueté et montagneux en de nombreux endroits mais la végétation pousse presque partout sauf en très haute altitude. De nombreuses variétés de mousses et de plantes recouvrent même les falaises les plus abruptes. Foréas est la quintessence même de l'opulence végétale.

L'eau y est également abondante : le terrain accidenté forme des cuvettes autour des protubérances rocheuses dans lesquelles se forme une condensation qui s'élève en volutes dans le ciel. Des rivières, de hautes cataractes et de nombreux lacs ponctuent le territoire qui se transforme en un immense marécage près de la ligne équatoriale. Lorsque le ciel est dégagé, on peut distinguer au loin trois lunes mortes qui auréolent Foréas et un soleil d'un orange éclatant. Parfois on peut voir flotter l'Impacteur de l'Engeance, une station orbitale et un point stratégique pour entamer leur invasion.

Image Image

Les Foréens, une espèce intelligente, peuplent la planète bien qu'ils n'en soient pas originaires. Il y des milliers d'années, les Elohs ont rencontré une race ayant presque complètement détruit son propre monde à travers un mauvais usage de ses ressources naturelles et une grande insouciance à l'égard des progrès technologiques. Grâce à leurs connaissances approfondies du pouvoir Logos, les Elohs déplacèrent les derniers survivants de cette planète déchue jusqu'à Foréas. Respectueux de ce magnifique univers qu'ils voyaient comme une chance de voir renaître leur race, ces rescapés devinrent le peuple que les Humains appellent désormais les Foréens. Les Foréens ont établi un premier contact avec les Humains il y a plusieurs dizaines d'années, lorsqu'un groupe scientifique mené par Allan Corman s'est écrasé sur Foréas avec un vaisseau volé de l'Engeance. Une relation pacifiste s'est établie entre les deux groupes, mais malgré le fait que les Humains aient contribué à la formation de l'Alliance des Forces Séditieuses, les Foréens restent très méfiants à l'égard de ces nouveaux arrivants.

Image Image

Foréas possède deux continents : Concordia, qui représente Foréas dans son ensemble (de grandes forêts, d'épaisses canopées, des escarpements rocheux, des rivières torrentielles et des chutes d'eau) et Valverde, territoire plus humide et plus près de l'équateur (formé de marécages, de zones humides et de magnifiques criques). Les cartographes ont divisé chaque zone en plusieurs régions, dont six sont facilement accessibles. L'ensemble de ces contrées ont été affectées par les conflits, corrompues et polluées par l'Engeance ; les terrains environnant les lignes de front et les bases avancées sont calcinés et portent les cicatrices de la guerre.

Les membres de l'AFS débarquent sur les Étendues sauvages de Concordia, situées dans la partie nord-ouest du continent actuellement contrôlée par l'AFS. Les Étendues sauvages de Concordia sont en très bon état comparées au reste de la planète. Cette zone très boisée abrite un village foréen, Alia Das, un campement militaire humain et comporte des informations vitales concernant les artefacts élohs. A l'extrême sud-est se trouvent les Falaises de Concordia ; l'Engeance a déboisé la majeure partie de la forêt pour y établir une base d'opérations. La Vallée de Concordia divise le continent en son milieu, créant un canyon dans lequel coule la rivière Concorde.

Le second continent important est Valverde. Ces terres essentiellement constituées de marais, d'épaisses forêts rendent quasiment impossible le fonctionnement d'équipement de haute technologie. Toutefois, cette zone suscite l'intérêt de l'Engeance et par conséquent, de l'AFS. Les deux factions ont établi des bases sur le Plateau de Valverde qui surplombe la majeure partie du territoire. A l'est du Plateau s'étendent les Marécages de Valverde, parsemés de colonies foréennes et d'avant-postes d'où on peut surveiller le dépôt de ravitaillement de l'Engeance situé non loin. Au sud, se trouvent les Étangs de Valverde, une zone jalonnée de falaises et de bassins donnant sur des zones marécageuses qui grouillent de soldats de l'Engeance et abritent des reliques élohs.

Guide de la faune de Foréas :

Foréens - Amenés sur Foréas par les Elohs il y a des millénaires, les Foréens aspirent à vivre en harmonie avec leur planète. De nature assez pacifiste, les Foréens ont saisi ce qui pouvait découler d'une mauvaise utilisation de la technologie et tentent de fuir le progrès autant que possible. Ils essaient sans cesse de dissuader les peuples de s'en remettre aux technologies et aux explorations scientifiques et considèrent les Humains comme une race irresponsable. Soucieux de leur environnement, les Foréens n'hésiteront pas à se battre corps et âme contre les incursions de l'Engeance sur leurs terres. Ils utilisent le pouvoir du Logos au combat.

Les Foréens ont une stature humanoïde ; ils sont cependant généralement plus grands, plus minces et n'ont que quatre doigts et seulement trois orteils. Leur peau, couleur olive, est généralement marquée de tatouages représentant les différentes étapes de leur vie. Socialement, les Foréens vivent en petites communautés dans des villages construits astucieusement avec ce que la nature leur procure. Ils utilisent des fibres naturelles pour protéger leurs corps, mais ne portent aucune protection aux bras et aux jambes ; des armes archaïques mais redoutables viennent complémenter leur arsenal d'armes de jet ou énergétiques.

Phacocheurs - Similaires aux phacochères que l'on rencontre sur Terre, ces quadrupèdes trapus creusent leurs terriers sous les racines des arbres et se nourrissent de feuillage et de petits insectes. Dotés d'une vision extrêmement mauvaise, ils utilisent leur organe d'écholocation situé entre leurs défenses pour se repérer et trouver de la nourriture. Le radar des Phacocheurs peut être extrêmement puissant, puisqu'il peut être détecté par l'oreille humaine et est capable d'étourdir de grosses proies (même humanoïdes) avant une attaque.

Sauroptères - Cette espèce de charognards est la plus courante de Foréas. Les Sauroptères sont généralement friands d'objets brillants, trophées qu'ils récupèrent sur les champs de bataille. Ils ne sont pas vraiment téméraires et n'attaquent pas ce qui est susceptible de riposter.

Polypes -Mystérieux même aux yeux des Foréens, les Polypes sont une des espèces originaires de Foréas. Ces créatures éthérées sont constituées de gaz et de divers micro-organismes nés de matières pourrissantes. On les trouve dans les forêts ou dans les cavernes et ils attaquent en larges groupes si un intrus s'approche trop près de leurs tanières.

Phytodontes - Autres créatures indigènes de Foréas, les Phytodontes sont la plus grande espèce originaire de la planète. Ces quadrupèdes bossus peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur et une douzaine de mètres de long. Ils vivent dans des zones marécageuses et boisées et peuvent hiberner pendant plusieurs années consécutives. Durant cette période, ils constituent un habitat favorable pour d'autres créatures ou plantes parasitaires. Ces bêtes lourdes et immenses se déplacent très lentement mais n'en sont pas moins dangereuses et mieux vaut ne pas s'en approcher de trop près.

Embusqueurs - Croque-mitaines éternels de Foréas, les Embusqueurs sont des créatures carnivores et agressives juchées sur les branches des arbres d'où elles guettent leurs proies avant de leur bondir dessus. Ils ressemblent à des arbres et les Anciens foréens ont inventé des légendes à leur sujet pour effrayer les enfants. Malheureusement, les Embusqueurs sont bien réels et représentent souvent un danger pour ceux qui traversent les forêts de Foréas.

Pterreurs - Ces insectes ailés s'apparentent à des guêpes géantes et vivent dans des ruches conçues à partir d'Hermetium, matière très recherchée pour ses propriétés énergétiques. Une exposition prolongée à l'Hermetium a rendu les Pterreurs très puissantes proportionnellement à leur taille et leurs mandibules sont très résistantes. Pire encore, une simple morsure provoque un choc électrique chez leurs victimes et lorsque leur reine meurt, l'essaim commettra un suicide collectif explosif. Mieux vaut ne pas être dans les parages lorsque cela se produit...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tabula Rasa ?

195 aiment, 33 pas.
Note moyenne : (264 évaluations | 39 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Tabula Rasa
(49 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu