Critiques de Tabula Rasa

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

1 personne a trouvé cette critique utile.
Après un an sans jouer à un MMORPG, je retrouve dans Tabula Rasa un vrai plaisir ! Les combats PvE ou PvP sont soutenus, l'attention doit être partout et mieux : le plaisir d'un environnement Science Fiction, de torcher des groupes de Thrax entiers à coup de fusil a pompe, ou de récupérer une base ennemie, rah ! L'histoire du jeu est loin d'être bancal et s'adapte parfaitement à l&#8217 ; univers persistant. Sortir des histoires d'elfes ou d'orcs, ça fait beaucoup de bien et ça renouvelle le...
Publiée le 6 nov. 2007 par Fosher.
0 personne a trouvé cette critique utile.
Voila un très bon jeu dans l'ensemble mais un truc me chagrine : les maintenances du matin comme par exemple ce matin, un dimanche. Oui, vous ne rêvez pas. Une mise à jour, un dimanche matin alors que ceux qui travaillent la semaine peuvent se connecter un peu en rentrant du taff et le dimanche matin puisqu'en général, le dimanche après-midi, c'est « activités IRL » pour beaucoup de monde. Je suis bien conscient qu'il ne s'agit pas de la majorité des joueurs mais quand même, à mon avis, ça va ...
Publiée le 24 déc. 2007 par Alsid.
  • 26 janv. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Voilà un MMO qui va bientôt disparaître et personnellement je ne vais pas le regretter.

    Je suis venu sur Tabula Rasa après avoir fait le trial, où j'ai parcouru les étendus sauvages en long, en large et en travers. Au final je me suis dis que ce soft était pas mal, original. Le fait de courir partout avec des armes monstrueuses et de tirer quasiment sur tout ce qui bouge, m'avait donné des sensations que je n'avais jamais connu dans un MMO, une action pure et dure en continue.

    Malheureusement après quelques semaines la désillusion est terrible, Tabula Rasa est une aberration. Je me suis vite rendu compte qu'il souffre de plusieurs gros défaut.

    Premièrement, le fait qu'il soit très instancié n'est pour moi pas un problème en soi, sauf si pour le cas de ce jeu toute les maps, quoique différentes en terme de level design on un contenu quasiment identique. Il faut toujours y faire la même chose, à savoir trouver les logos, faire des quêtes qui sont vite répétitive et ennuyeuse, idem pour les instances sorte de "mission" participant au background du jeu, mais hélas pas obligatoire. En résumé le contenu PVE est inintéressant et d'un ennui mortel.

    Deuxièmement, l'immersion est la grand oubliée. Un artisanat inutile puisque tout le monde peut tout crafter, ce qui détruit instantanément l'intérêt de commercé. Aucun impact du joueur sur le monde dans lequel il évolue. Aucun élément RPG que l'on retrouve dans d'autres titres, pas de possibilité d'avoir de "maison" (ou de quartiers) , quasiment aucune interaction avec les pnj, ils donnent des quêtes et c'est tout, pas de système de courrier et pour finir un background à la rue.

    Troisièmement, le PVE complètement raté quand est il du PVP ? Et bien le PVP dans Tabula Rasa est inexistant, à part quelques combats d'aréne sans aucun intérêt, un comble pour un jeu qui se déroule dans un contexte de guerre permanente et intense. Seulement Destination Games n'a pas du réfléchir une seconde pour omettre ce qui aurait sacrément bonifiés le jeu à savoir la possibilité de joué dans les deux camps. Si lors de la création de son avatar le joueur avait la possibilité de crée un soldat de l'AFS (et pas seulement un humain comme c'est le cas) , mais aussi un soldat de l'Engeance, les possibilités qui en auraient découlées, auraient été nombreuses et auraient certainement fait de Tabula Rasa un jeu potable, mais non il n'en est rien, soldat humain de l'AFS et puis c'est tout. Une aberration.

    En bref ce jeu est une parodie de MMO, Richard Garriot a complètement raté son retour dans le monde des jeux vidéo et à l'avenir je réfléchirai à deux fois avant d'acheter le prochain jeu auquel il pourrait participer.
    Publié le 26 janv. 2009 à 08:22, modifié le 26 janv. 2009 à 12:52
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 31 mai 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    Fabuleux jeu que ce Tabula Rasa ! Enfin un MMO qui sort des sentiers battus et apporte un vent de fraicheur et de renouveau du genre.

    Liberté totale : le système de quêtes est très ouvert, ce qui permet de débloquer et suivre quasiment n'importe quelle mission. Très pratique aussi bien pour le jeu solo que pour le jeu en clan (qui évolue encore soulignons le et innove le principe de fusion de groupes)

    Graphiques et animation : un des points forts du jeu, l'immersion est totale merci !
    Mention spéciale pour le bestiaire !

    Jouabilité et gameplay : l'addiction que crée ce jeu vient du fait qu'on puisse passer dans ce mmo d'une séquence de défense de château fort à l'exploration d'un donjon ou encore à une quête instanciée avec plusieurs joueurs. Bref, il est fait pour tous les goûts et c'est vraiment un plaisir de moduler ses missions en fonction de ses humeurs du moment !

    La traduction française est très bien réussie et renforce l'immersion dans les cinématiques de présentation des instances. Le scénario est classique mais solide et cela laisse une très bonne cohérence dans la trame du jeu, c'est raccord entre la musique, les bruitages, et le visuel.

    Très belle réalisation.
    Publié le 29 mai 2008 à 16:13, modifié le 31 mai 2008 à 13:15
  • 27 avril 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Après un début des plus chaotique et une foulée de mises à jour j'ai décidé de sauté le pas et de m'y mettre...
    La faute à une masse de mmo corréens archi semblables, un wow avec une foule de kevins insupportables, un guild wars ou les noobs sont refoulés et insultés...
    Bref ! il fallait que je change d'air car le medieval fantastique commencait à me courrir !
    Au bout de deux heures de jeux pendant lesquels on découvre le monde, les différentes options qui s'offrent à nous (et les gros bugs d'affichage si les pilotes video sont pas à jour... ) je me lance dans le commencement des noooommmbreuuuuses quêtes que nous offre le jeu !
    Oui, car ici, point de bashing ! Les quetes rapportent un max d'xp et ça permet de grimper en level assez rapidement.
    C'est très bien dans un sens, car avec le travail, je ne peux pas me permettre de jouer plus de trois heures par jours !
    Les quetes sont assez sympatiques et très claires :
    Va voir ce qu'il se passe à tel endroit
    Vas chercher et rapporte
    Où est passé machin ? pourquoi il est là ?
    Bon, ça pourrait paraître vachement lourd mais en fait ça passe tout seul car la trame de l'histoire est très agréable !
    En un mot, si vous avez aimez starship troopers, vous adorerez ce jeu !
    Je ne peux pas tout raconter, mais de très nombreuse fois, des hordes de trax (les méchants du jeu) attaqueront des points de controle et il faudra le défendre ! (ou le reprendre le cas échéant : p) et cette periode de jeu est un vrai régale : ) Il y en a de partout XD
    Je n'en dirai pas plus car il y a encore pas mal de défauts, l'artisanat vraiment trop cher et totalement dispensable, des cartes immenses ! (sisi c'est chiant quand on est à pied XD et je suis trop radin pour m'acheter des téléporteurs : p)
    mais bon... vous l'aurez compris, dans l'ensemble c'est une vraie merveille !
    La communauté française se cache mais une fois qu'on l'a trouvé, c'est merveilleux ! La plupart des joueurs sont majeurs et on peut plaisanter de choses et d'autres sans style SMS et on joue sans prise de tête. C'est un petit plus qu'il faut signaler.
    A bientôt In Game je l'espère !
    Publié le 26 avril 2008 à 18:12, modifié le 27 avril 2008 à 10:53
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 15 avril 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    En lisant les commentaires, celui qui n'a jamais combattus dans les rangs de l'AFS se pose cette question : "Tabula Rasa, un pétard mouillé ou pas ? "

    C'est très simple. Si vous aimez l'action, la coopération, les champs de batailles, les quêtes bien fignolées, le roleplay et le sérieux, alors Tabula Rasa est parfait pour vous !

    Si vous êtes plutôt dans "je bash mon mob dans mon coins à la Linéage", c'est certain que vous n'aimerez pas du tous !

    Je suis, pour ma part, un vieux joueur. J'ai fait du Lineage, du WoW, du Vanguard, du City of Heroes, du Cabal, du Ragnarok, du Guild Wars, du Hellgate, du Dofus, [... ], du Final Fantasy Online, du Metin2 (ou je suis même actuellement gamehelper) , du 2Moons, du Diablo II, du Anarchy Online... enfin bref, je pourrais aller longtemps comme cela. Mais le point commun dans (presque) tous ces jeux, c'est le gameplay de base.

    Ici, TOUT est différent. Une véritable bouffé d'air frais pour les joueurs comme moi qui sont un peu las des MMO. Là, on est à fond dans le nouveau !

    Bien que pas mal de systèmes comme le craft doivent être refaits (et ils le seront, j'en suis sûr vu l'activité de DG, bientôt re-travaillé).
    Aux dernières nouvelles, le prochain patch apporte la possibilités aux clans de contrôler les villes (à la façon de Ragnarok, un pur bonheur) , et de diriger les véhicules nommés "MECH".
    Le contenu « Haut Level » est donc assuré, le fun, aussi !

    Enfin bref, pour moi, Tabula Rasa est une perle rare, un potentiel (déjà bien exploité) immense. ; )
    Publié le 15 avril 2008 à 14:57, modifié le 15 avril 2008 à 16:00
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 20 mars 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Terriblement addictif !
    C'est ce qu'on se dit en débarquant, jeune Recrue au service de l'AFS, sur des planètes éloignées en pleine guerre contre l'Engeance...
    Tabula Rasa fait un pari, celui de renouveler complètement le genre un peu encombré du Mmo actuel, en offrant un univers orienté Science-fiction et non plus Héroic-Fantasy, et en mitonnant un Gameplay totalement novateur, à cent lieues des EQ-like ou WoW-like et de leur batterie de barres d'icônes à l'écran.

    Il faut être honnête : ce gameplay déroute. On va adorer ou y être totalement indifférent, c'est selon, mais une chose reste certaine : le jeu y gagne un dynamisme, une "pêche" incroyable qu'on ne retrouve pas habituellement dans le gameplay plus classique du MMO courant, à base "je cible mon adversaire et je clique sur mes compétences".
    Ici tout se fait dans le feu de l'action, on peut tirer dans le vide, passer d'une cible à l'autre juste en bougeant son curseur... En réalité ce type de gameplay est clairement inspiré des FPS, bien qu'on voie son personnage de dos comme dans tout MMO de ce type.

    L'interface, simple et complète à la fois, se gère avec un astucieux jeu de bascule entre le pointeur (mode aventure) et la souris (mode menus) , tout est fait pour qu'on s'y retrouve vite et bien.
    Graphiquement, le jeu semble du premier abord un peu décevant. Les textures sont un peu fades, les décors un peu anguleux...
    Mais étrangement cette impression s'estompe vite devant le travail esthétique réalisé pour certains lieux. Les bases, grouillantes de vie et incroyablement réalistes, les temples Eloh à l'architecture élancée, certains paysages "Jungle" qui dégagent presque la moiteur...
    Mais ce qui séduit, bien plus que les textures, c'est l'animation, véritablement omniprésente. Pas un campement, pas une route qui ne soit visité régulièrement par des patrouilles ou des PNJ courant un peu partout, semblant vaquer à leurs affaires avec empressement.
    Certaines bases, en pleine ligne de front, sont régulièrement attaquées par des débarquement massifs de troupes ennemies, et la guerre prend alors tout son sens : avec une rage et une frénésie que j'ai rarement vu sur un MMO, les combats s'enchaînent, sans pitié, pour le contrôle de certains points-clé de la région. Et les bases changent de faction ! Libre à vous de tenter d'aller les libérer pour pouvoir rendre la mission que vous y avez prise pendant que la base était encore sous votre contrôle.
    Bref, on est bien loin de ces MMO étrangement statiques, où la splendeur des villes et des paysages ne se trouble jamais dans sa perpétuelle léthargie...

    L'univers est divisé en plusieurs zones indépendantes, avec chacune ses enjeux, et passer de l'une à l'autre vous demandera de réaliser la plupart des missions, afin d'acquérir le droit de passage.

    Le système de quête est d'ailleurs adroitement fignolé. Jamais répétitives, ces missions vous font découvrir toute la zone, y compris des "instances", zones clés que vous devrez aller libérer en petit groupe.
    On est loin là encore du classique "tuez 10 sangliers et rapportez moi leurs défenses". Découvrir pourquoi un vaisseau s'est écrasé sur une base adverse et où sont ses ocupants, Choisir ou non d'aider un soldat à faire du trafic de médicaments, résoudre les énigmes du peuple Eloh, bref... On enchaîne ces missions avec un réel bonheur, sans jamais avoir l'impression de s'ennuyer ou de faire quelque chose qui n'ait pas un sens...
    Enfin la personnalisation de son personnage est une aventure à elle seule. Si les modèles ont tendance à se ressembler un peu, il n'en est pas de même pour l'arbre de compétences. Un système original qui fait débuter tous les joueurs avec le même potentiel, à eux de choisir au cours de leur progression quelle voie choisir, de plus en plus spécialisée, et à quelles compétences ils vont devoir faire appel.
    Le gameplay permet ainsi des variations assez subtiles d'un joueur à l'autre, car les choix de compétences ne seront jamais tout à fait les mêmes.

    Le choix, décrié à ses débuts, de n'avoir qu'un seul serveur Européen est en fait une idée qui se défend. Loin de devoir chercher des compagnons, on aura toujours quelqu'un sous la main, Russophone, Germanophone, bref, une vraie tour de Babel, à l'image de ce que serait une Humanité en proie au combat de son Histoire pour sa survie...

    Tout l'arsenal standard du MMO est présent : possibilité de guilde, et de rivalité PvP inter-guilde, salle de ventes aux enchères, artisanat pour colorer et améliorer son équipement ou fabriquer munitions et kits de soins, etc.

    En résumé, pour un jeu aussi récent, le résultat est franchement respectable. L'équipe de développement semble mettre un point d'honneur à mettre à jour le jeu très régulièrement, et à écouter les avis des fans. Un serveur Test permet d'essayer les futures fonctionnalités ou ajustements.
    C'est un MMO "pour le fun". Loin des exigences souvent chronophages de certains ténors du genre. Il ne s'agit ici que de prendre plaisir, simplement et immédiatement. Mais le joueur plus pointilleux n'est pas en reste, puisqu'un certain nombre de possibilités s'offrent à lui, même si certaines demanderaient à être retravaillées (le craft, peut-être un peu trop simple, et la difficulté des Instances, fréquemment solotables pour peu qu'on ait quelques niveaux de plus).

    Pour moi l'équipe de R. Garriott a réussi ce qu'elle voulait : faire un Mmo complètement nouveau, au gameplay intuitif et à l'action ravageuse, accessible à tous, casuals comme joueurs expérimentés...
    Il semble que la communauté de joueurs (francophones en tous cas) n'ait pas été très réceptive à ce travail, et le jeu mériterait plus de succès public.
    C'est un bon univers où passer du temps à défourailler à tout va, à consommer en parallèle avec des MMO plus "old school".
    Je suis assez curieux de voir ce que donnera TR dans l'avenir, si l'équipe continue de le développer à ce rythme et à l'écoute des joueurs, ce pourrait fort bien devenir un Hit incontournable dans quelques mois...
    Publié le 19 mars 2008 à 15:34, modifié le 20 mars 2008 à 10:22
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 21 oct. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de pifou
    Ne pas se fier aux apparences (j'ai descendu la note après coup, à cause de la mode des fêtes irl hors contexte, halloween, Noel, St Valentin, que l'on voit fleurir dans les mmos actuellement et qui sont sans doute dû à un manque d'imagination des concepteurs pour faire des events en rapport avec l'histoire du jeu, et que Tabula n'a su malheureusement pas éviter... )

    Voilà le constat que l'on peut faire en Tabulant de jours en jours. Lorsque l'on arrive dans le jeu, les décors paraissent pauvres et pas très beaux. De plus, la manipulation non habituelle du personnage avec un ciblage direct et une obligation de "débrayer" la cible pour accéder à la souris et à l'interface déroutent pas mal au début.

    Mais on finit par découvrir après quelques premiers niveaux que le système de visée est vraiment fait pour ce jeu. Les combats sont très dynamiques et l'on s'amuse vraiment à foncer dans le tas et tirer sans avoir à sélectionner une cible préalablement. Pour le tir à distance, on peut sniper à la chaîne sans quitter les mobs des yeux et ça, c'est vraiment bien.

    En parcourant les premières cartes, on se rend compte que c'est très varié, avec pas mal de constructions différentes. Les bases sont bien faites et un effort certain a été fait pour les objets et leurs textures. On finit par oublier le « clipping » omniprésent grâce à la diversité des lieux et à l'animation... omniprésente.

    On est même parfois étonné de la beauté de certains lieux par rapport au paysage ambiant qui est très sobre graphiquement, mais heureusement avec des terrains bien conçus, crevasses, collines, passages cachés... L'exploration est sympa, et l'on rencontre toujours un ou plusieurs Aliens sympas prêts à se faire tuer.

    Je ne parle pas des "zones de guerres" ou l'on a vraiment l'impression d'être au milieu d'un conflit. Bombardements avec explosions qui soufflent les joueurs, atterrissages d'aliens dans tous les coins, machines de guerres sur pattes impressionnantes, genre tripodes, quadripodes. Mortiers qui vous ciblent si vous avez l'imprudence d'approcher d'une zone fortifiée ennemie. Les ennemis vous tirent dessus à vue et cela rajoute à l'intérêt et à l'impression d'être en conflit. Pour en revenir aux tripodes, si vous voyez une météorite s'écraser à coté de vous, ce n'en est pas une, mais un gigantesque engin à pattes qui commence à se déployer, avec un bruit impressionnant !

    Les instances sont très intéressantes avec des complexes "industriels" variés. Détruire les foreuses d'extractions d'une mine, faire échapper les prisonniers d'une prison, retrouver des données dans un centre de recherches, etc.
    C'est aussi bien fait que dans certains FPS et le combat est presque aussi dynamique q'un FPS. L'avantage des instances de Tabula, c'est qu'elles sont faisables sans y passer cinq heures et l'on peut même les « soloter » avec deux niveaux de plus que les mobs. Ce qui est bien car il est indispensable de faire certaines quêtes pour faire progresser le personnage.

    L'ambiance sonore et générale est très sympa pour peu que l'on ne déteste pas les ambiances "militaires". Les PNJ discutent entre eux, font de l'humour, ils gueulent lorsqu'un ennemi est en vue ou lorsque la base est attaquée et que les sirènes retentissent.
    - A l'attaque ! Vous allez voir ce que c'est de se moquer de l'AFS ! Pan dans les yeux ! C'est tout ce qu'ils peuvent faire ? Voilà le genre de cris que l'on entend en plein combat. C'est rigolo de défendre une base, on s'y croirait, sauf quand le PNJ toubib vous suit pour vous soigner au milieu de la bataille. ^^

    On à la possibilité d'attaquer les bases, de les reprendre, ou bien de les défendre. C'est un vrai plaisir d'entendre la sirène sonner, voir les vaisseaux Aliens débarquer les monstres. Se précipiter sur les murailles pour sniper les attaquants est agréable. Il n'est pas rare de voir une trentaine d'aliens attaquer la base en même temps, et si vous n'êtes que deux ou trois défenseurs c'est du boulot, mais les PNJ aident, et c'est la guerre. ^^

    Il y aurait pas mal de trucs positifs à dire sur le jeu comme le tas de bidules à manipuler, boutons à pousser, textes à lire sur les terminaux, engins à exploser et certaines quêtes vous laissent même le choix de la suite (passer de la dope pour un soldat dealer, allez vous le dénoncer au capitaine ou livrer la dope aux soldats dans les tranchées qui auraient vraiment besoin d'un remontant même si cela est illégal)...
    Allez-vous dénoncer un déserteur ou l'aider à rejoindre une région plus pacifique ?
    A vous de décider Soldat si vous vous engagez !
    Publié le 7 févr. 2008 à 10:33, modifié le 21 oct. 2008 à 11:44
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 7 févr. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    Personnellement je ne compte même pas m'épuiser à écrire une critique de trois pages tellement je suis déçus... Ce jeu a un énorme potentiel, le system de visé mélangeant FPS et RPG est superbe et l'histoire très bien construite. De plus, une très belle cinématique d'entrée nous accueille... Mais les bons cotés du jeu s'arrêtent là.

    Une quantité de bugs assez grande est présente ! La qualité graphique est très, très décevante, on se croirait revenu deux ans en arrière. Cela n'engage que moi mais les personnages masculins ressemblent à "Action Man", on dirait qu'ils sont bloqués. ^^

    Pour finir, le fait qu'il n'y ait qu'un serveur EU est quand même abusé je pense.
    Bref, déception pour ce jeu que j'attendais vraiment. Mais ce n'est pas mort pour autant. Peut-être que des mises à jour rattraperont le tire ! Je l'espère en tout cas [... ].
    Publié le 6 févr. 2008 à 14:57, modifié le 7 févr. 2008 à 10:17
  • 28 déc. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    4/10

    Sans titre

    On dit de presque tous les MMO à leur sortie qu'ils ont un gros potentiel mais qu'ils sont un peu prématurés, pas très bien optimisés... Et Tabula Rasa (TR) n'y échappe pas. Ce dont je doute par contre, c'est de son potentiel.

    Les énormes changements entrepris depuis la release, allant de la refonte complète des classes (à peine un mois après la sortie) à l'ajout de mécanismes basiques mais jusqu'alors absents (commerce, échelonnage de la puissance de l'équipement) montre une bonne volonté et une grosse force de travail de la part de DG. Mais on ne peut que se demander pourquoi ce travail basique n'a pas été fait avant la sortie, pourquoi également la bêta n'aura été qu'une campagne de promo commerciale.

    Bref, les développeurs entreprennent de grands bouleversements mais sont également acculés au mur par l'absence totale de contenu PvE au niveau max (qui s'atteint rapidement) et par l'absence complète d'engouement pour le système de « clan vs. clan » assez mal pensé...

    Mais le gros souci pour moi se trouve dans le gameplay très primaire du soft qui ne fait la part belle ni à la finesse, ni à la réflexion, ni à la stratégie. Passé l'excitation des premiers temps, les tueries s'enchaînent sans varier d'un Iota. Les ennemis tombent en un ou deux coups dans leur immense majorité et le bestiaire est quasi identique de la première à la dernière zone de jeu.

    Les joueurs sont totalement surpuissants comparés à leurs pauvres adversaires dont le nombre, frisant déjà le ridicule par endroit, reste la seule "arme" (et encore... ).
    L'orientation solo du jeu - oui TR se veut un MMO ou absolument tout est solotable - est d'ailleurs un des gros éléments qui vient limiter le challenge.

    Pour finir Tabla Rasa est actuellement un véritable panier percé, les joueurs une fois approchant le niveau max, ne pouvant qu'objectivement constater qu'il n'y à plus rien à faire, partent vers d'autres horizons.
    Combien reviendront quand le nouveau contenu arrivera ? Qui sait... La seule chose certaine est que dans l'immédiat, les serveurs ne se remplissent pas, loin de là.
    Publié le 28 déc. 2007 à 01:39, modifié le 28 déc. 2007 à 16:16
  • 27 déc. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    Par Avatar de Antcrist
    Après plus d'un mois de jeu, le constat n'est pas des plus probants...

    Ainsi pour le PvE l'équilibrage des classes rend le solo fatiguant pour certaines et fatiguant pour d'autres, dans un cas c'est très difficile (classe de soutient) dans l'autre on se demande si y'a des ennemis (classe de combat) et dans les instances le constat est le même.
    En groupe, pas besoin de technique, il suffit de foncer dans le ta...

    Le PvP, s'il peut être amusant, n'a absolument rien à faire dans cet univers, comme si lors d'une guerre intergalactique majeure, j'allais tirer dans le dos du pote à coté... enfin bon, j'y vois pas d'intéret dans l'histoire, de la façon dont il est proposé, tout du moins.

    Le monde est vaste et bien pensé, il y a un grand nombre de quêtes qui permettent bien souvent d'obtenir tout l'xp nécessaire, ou presque.

    Un brin d'humour surnage en permanence, comme pour faire oublier la situation dramatique dans laquelle les combattants se trouvent, et c'est plutêt pas mal.

    Artisanat, commerce, politique ? C'est quoi ?
    Sous-exploités tout ces points sont ! (je parle comme Yoda) donc, pas grand chose a dire.

    D'un point de vue technique, ça marche plutôt bien, même si à l'heure actuelle certaines zones souffrent d'une latence intolérable (le Bourbier, qui arrive en premiere position, avec ses 3 secondes de latence, mini ! c'est vraiment ennuyeux)

    Sinon, c'est dommage, le jeu a presque tout pour être bon, il lui manque un contenu "non bourrin".
    Faut voir l'evolution à venir...
    Publié le 26 déc. 2007 à 20:42, modifié le 27 déc. 2007 à 18:35
  • 17 déc. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Tabula Rasa est un MMO rafraîchissant, tant par son histoire post-moderne et son état de guerre incessante très immersif, que par son gameplay innovant ainsi que son histoire qu'on découvre avec plaisir même sans le vouloir.

    Visuellement, le jeu est très joli, bien plus beau, à mon sens, qu'un LotRO ou un Vanguard. En particulier, la flore est très jolie dans certains endroits, chose qui manque cruellement à la plupart des MMO actuels : on y voit des fleurs, de l'herbe et des arbres aux couleurs chatoyantes. D'autres, tels les montagnes ou les grottes, sont moins jolies.

    TR est beaucoup basé sur les armes à feu à distance : projectiles, lasers, armes soniques, électriques, fusils, mitrailleuses, fusils à pompe, injecteurs, grenades, bombes. La magie a aussi son rôle, moins importants que dans d'autres MMO, avec les Logos, que vous découvrez au fur et à mesure.

    Points positifs du jeu :
    - Graphismes très sympathiques,
    - Etat de guerre constant très immersif,
    - Systèmes de clonage permettant de ne pas repartir de zéro quand on veut faire un reroll,
    - Déplacements dans le jeu faciles : téléportes fixes, téléportes personnels,
    - Villes alliées sous état de siège constant par l'ennemi, avec des attaques synchronisées contre lesquels vous devez défendre lesdites villes,
    - Cinématiques d'explication historiques de toutes les instances PvE,
    - Nombreuses quêtes,
    - Système de Logos à découvrir et à chercher (je crois qu'il y en a plus de 200 répartis dans tout le jeu) ,
    - Compétences variées (appels de tapies de bombes aériens, appels d'alliés, boucliers de groupe visuels, constructions de tourelles, arcs électriques,...

    Points négatifs du jeu :
    - PvP inter-guildes par déclaration mutuelle peu intéressant (adepte du RvR inside) ,
    - Pas vraiment de systèmes de magie,

    Points neutres, selon les goûts :
    - Jeu facile sans nécessité de grouper souvent,

    Bien évidemment, Tabula Rasa vient juste de sortir, et tout son contenu reste à construire, comme tous les autres MMO ont construit le leur. Globalement, la sortie de Tabula Rasa s'effectue aussi bien, voire mieux, que la plupart des MMO que j'ai testés.
    Publié le 16 déc. 2007 à 15:28, modifié le 17 déc. 2007 à 15:58
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 8 déc. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    Par un compte supprimé
    Un passage en bêta m'a convaincu de ne pas poursuivre. De la SF ? Très bien, un thème assez rarement traité. De l'action ? Très bien. Richard Garriott aux commandes ? Fabuleux auteur de Ultima.

    Seulement voilà.

    Très rapidement Tabula Rasa s'est révélé être une totale déception. Que du shoot, des tirs très approximatifs, aucune tactique, des mobs ennemis qui reviennent toujours aux mêmes endroits... des graphismes vraiment pas accrocheurs (quand on a goûté aux superbes Lord of the Rings Online et Vangaurd la même année, la différence se fait sentir).
    Un craft sans aucun intérêt, pas de « housing » . Pas de transports de troupes, pour une guerre totale je trouve cela curieux. Alors que l'on est présumé appartenir à des forces constituées, chacun part au feu de manière individuelle... Pas de transports individuels, pour de la SF quelle régression !

    Une ambiance pas longtemps passionnante, après les premières heures et l'ambiance guerre et fronts bien rendue par endroits, on se rend compte qu'il n'y a rien d'autres dans Tabula Rasa que de shooter les mêmes mobs (pas beaux d'ailleurs). Très loin d'un EVE, d'un SWG ou d'un Anarchy Online.
    Publié le 8 déc. 2007 à 10:59, modifié le 8 déc. 2007 à 18:24
  • 4 déc. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par
    Vous aussi venez découvrir ce que nous réserve ce futur...

    Voilà en quelques lignes la critique que je peux donner à Tabula Rasa après y avoir joué pendant plusieurs mois (bêta et release). Mon personnage est maintenant niveau 49 (proche du 50 donc) et je pense avoir une bonne vision du jeu.

    TR, un jeu révolutionnaire ?
    Le MMO est devenu plus qu&#8217 ; éprouvé de nos jours et je pense qu'il ne peut y avoir de réelles innovations dans ce domaine. Ainsi TR n&#8217 ; échappe pas à cette règle, il se veut classique avec néanmoins certaines particularités originales.

    Tout d&#8217 ; abord le background. Il est quasi inexistant au début de l&#8217 ; aventure mais très intrigant. On y apprend l'essentiel (aliens, terre occupée, exile, vengeance, pouvoir inconnus... ). Cependant si on prend la peine de jouer la découverte, on apprend beaucoup de choses et le background devient vraiment très riche. Un conseil parlez avec les PNJ consultez les ordinateurs : astuces, blagues et anecdotes sont au programme.

    TR le gameplay. Tout d&#8217 ; abord l'avatar possède deux aptitudes dans TR : la première est la classique progression de niveaux (leveling) et la deuxième est le clonage. Le clonage permet de faire une sauvegarde de son perso à des moments clés du jeu (avant le choix des classes) pour permettre de revenir en arrière sans avoir à reroll depuis le début du jeu (et cela avec un « reset de skills » ). Voilà un bon point, il me semble.
    L'évolution se fait par tiers de professions. On commence avec deux choix et au final, c'est un totale de 15 classes dont 8 classes finales (T4) qui nous attendent.
    Chaque classe possède ses aptitudes spécifiques qui sont à débloquer avec des « skill points » mais aussi avec les fameux « logos » et de « craft » maison. Les « logos » définissent une table d'un langage particulier, certains sont utiles aux compétences, d'autres pour résoudre des puzzles ou encore à l'accès aux zones HL. Pour ma part, j'ai décidé avant de me lancer dans le jeu de me familiariser avec ce langage afin de maîtriser au mieux le jeu. Résultat : ça réserve énormément de surprises et de clins d'oeils faits par les développeurs.

    Le système d'armement du jeu repose sur une grande variété d'objets : pistols, rifles, shotguns, machine guns, density gun, injection pistol, rpg, rocket launcher, polarity gun particle thrower, netgun, staff, sword et grenades. Les armes possèdent en plus un type de dégâts tel que : physique, laser, virulent, feu, glace, EMP, électrique, sonique... Les armes sont ensuite caractérisées par une distance optimale de tir, de dispersion, cadence et elles correspondent au système de combat traditionnel des autres MMO, ce qui offre déjà d'emblée une grande diversité d&#8217 ; action.

    Les combats reposent sur un système de skills/buff ayant des effets différents suivant le niveau investi. De plus, les phases de combat sont caractérisées par les notions de couverture. Ainsi lors d&#8217 ; un combat, tout objet entre le joueur et la cible peut modifier le facteur de dégâts, ce qui apporte une grande stratégie et un bon dynamisme. C'est un point essentiel, la réussite de certaines missions en dépend parfois.
    La visée lors des combats peut se faire de façon « FPS » ou encore en « lock » des cibles. En fonction lock, peu importe où l'on tire, les projectiles vont sur la cible. Cependant la valeur des dégâts prend un malus et pour avoir la même efficacité qu'en mode « FPS » il faut placer le réticule dans le cercle de lock. A noter que se mettre à genoux pour tirer augment les dégâts.

    L'IA des mobs est satisfaisante, ils attaquent en groupe, se mettent à couvert et parfois fuient. Ils peuvent se téleporter, sortir du sol, sauter des arbres... Bref, c'est surprenant la première fois.
    Il y a une grande variété de mobs et ils possèdent des immunités particulières aux types de dégâts. L'interface est simple, efficace mais perfectible. Le menu radial demande une certaine habitude mais permet de bonnes combinaisons.

    TR, quêtes et instances. Les quêtes sont classiques : tuer X mobs, collecter X trucs, parler à X PNJ. Par contre, certaines font intervenir des choix persos qui changent la façon dont les PNJ interagissent avec le joueur. D'autres sont des challenges qui sont récompensés par des « clone points » ou du « stuff prototype » (les objets épiques dans ce jeu).
    Les instances sont très bien réalisées et intégrées. A chaque début, on a le droit à une présentation complète du pourquoi du comment qu'on se retrouve là.

    TR et le jeu en groupe. Ici on est loin du « raid or die » . La plupart des missions peuvent être tentées en solo, le jeu de groupe reste nécessaire pour les gros pas beau et certaines instances. De même, pas de sainte trinité dans la réalisation d'un groupe, exit le tank/dps/heal/afk puisque chaque classe dispose des propriétés précédentes. Un « voice chat » est intégré au jeu ce qui est très utile et attractif.

    TR et l'esthétique. Le jeu baigne dans une atmosphère particulière, un subtil mélange de SF des années 80 et de pop culture. C'est sûr, on accroche grave ou pas ! Pour ma part, j'aime bien.
    Le moteur graphique n'est pas très optimisé mais il est capable de restituer tout ce qui se fait de mieux en DX9c de nos jours. Le résultat est là et avec une bonne configuration. Le visuel est très impressionnant. Sur mon PC avec une 8800gtx 1280*1024 Ani*16, tout au top, j'ai un framerate de 60fps en moyenne (max. 90 et min. 34). Le visuel permet vraiment de bien s'immerger dans l'ambiance du jeu.

    TR et le « high end lvl » . Le niveau maximum du jeu est 50 (le dernier changement de classe se fait au niveau 30). Pour le moment, très peu d'infos sont disponibles sur le HL : instances et guerres de guildes sont au programme.
    Point intéressant du jeu : les « Control Points » . Ce sont des bases disséminées sur les cartes qui peuvent à tout moment être reprises par des raids d'ennemis gérés par l'IA.

    ----------------------------------------------------------------------

    Pour finir le jeu me laisse un très bon souvenir. C'est un jeu atypique qui ne plaira sûrement pas à tout le monde mais un peu de changements, mêmes mineurs, sont parfois très rafraîchissants. Surtout en ces temps de disette ludique et de stéréotypes exagérés.
    Publié le 4 déc. 2007 à 06:49, modifié le 4 déc. 2007 à 10:51
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 16 déc. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Tabula Rasa... alalala, c'est le seul MMORPG qui m'a donné envie d'essayer les MMO. Donc mon avis est celui de quelqu'un qui ne connaît que Tabula Rasa et qui peut donner un vrai avis et non pas une comparaison dont certains font si souvent références et qui ne nous avance pas beaucoup ! Alors voilà mes impressions :

    Points positifs :
    - Une ambiance incroyable ! On s'y crois presque... la guerre est partout,
    - Des graphismes que je trouve très jolis (je n'ai pas une très grande expérience des MMORPG) ,
    - Une grande liberté de choses à faire, les quêtes très nombreuses et cohérentes, les cartes sont énormes ! Et on ne s'ennuie pas une seconde. De plus, à chaque nouveau stade de grade, un sentiment de nouveauté nous pousse à continuer le jeu,
    - Je suis sûr que le jeu aura très souvent des mises a jour. Ce qui permettra de conduire des véhicules par exemples ! Ou plus tard, avec une extension, pouvoir incarner l'engeance (à voir) ,
    - Les armures sont très belles,
    - Malgré un petit choix de pouvoirs, ils sont géniaux à utiliser !

    Points négatifs (il y en a quand même qui, je suis sûr, seront corrigés) :
    - Une seule race disponible (mais je suis sûr que c'est pour la prochaine extension) ,
    - Pas de véhicules qui font office de monture,
    - Pas d'armes et d'armures uniques ! C'est vraiment dommage car beaucoup de joueurs se ressemblent (j'espère que cela va changer) ,
    - Trop peu de français.

    PS : je devrais mettre 8 sur 10 mais je mets 10 pour compenser ceux qui ont mis des mauvaises notes, qui pour moi, ne sont pas concevables.
    Publié le 17 nov. 2007 à 19:48, modifié le 16 déc. 2007 à 11:43
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 9 nov. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    [... ]

    Commençons par la fin pour faire place au test plus rapidement. J'attribue un 7 à ce jeu... et pourtant, j'aimerai lui mettre plus si je me laissais aller. Mais l'unique serveur européen disponible, ainsi que les lags monstrueux, et la sortie vraiment trop anticipées du jeu à cause d'un retard de production, qui plus que certainement dans ce monde ou l'argent est roi, a forcé la main aux dev pour bâcler entièrement la finition d'un jeu avec un potentiel pareil... C'est presque criminel. Si j'en perdais mon sang froid, je lui donnerais un 1 sans aucun état d'âme...

    Tabula Rasa a fait des promesses, de nombreuses promesses et continue à en faire... Il suffit de lire les news... Et ces promesses, beaucoup d'entre nous y tenaient, tellement, qu'au final nombreux ont été déçu. Un peu comme quand on vous dit qu'un film est génialissime et que quand vous le voyez enfin vous le trouvez pourri, car vous vous attendiez tellement au film qui n'est jamais sorti et ne sortira jamais. Vos goût ne compte plus : c'est naze ! Et en cela Tabula Rasa : c'est naze ! Et pourtant...

    Tabula Rasa est la meilleure mise à jour au MMORPG ! Pourquoi mise à jour ? Le MMORPG souffrait depuis maintenant plus de six ans, de clonages constant avec pour fausse évolution des systèmes de leveling, d'artisanat, j'en passe et des meilleurs, faussement innovateurs. Les anciens joueurs du genre finissaient toujours par revenir à leurs vieilles amours car toutes ces nouveautés n'étaient pas, en soi, si importantes à leurs yeux... Elles ne créaient pas d'évolution... Juste des règles de jeu différentes (les rôlistes purs et durs comprendront pleinement le sens). Ce que l'on demande à un MMORPG, ce n'est pas d'avoir les meilleurs graphismes ou les meilleurs systèmes de jeu de l'univers tout de suite maintenant (vu qu'aucun MMO n'est finalisé à sa sortie et on s'y fait). Ce qu'on lui demande, c'est l'immersion interactive entre le monde, le background et le joueur ! Un RPG avant même d'être un MMO, c'est un monde avec une cohérence où l'on demande de la crédibilité en harmonie au monde que l'on nous offre à découvrir sans le parcourir, l'état blasé au bout de la troisième découverte à force de répétition...

    Tabula Rasa réussit l'épreuve et c'est en cela que la direction artistique du jeu est impressionnante. Nous parcourons enfin des territoires avec une géographie réfléchie dans sa modélisation et un tiling du terrain pensé, pas qu'artistiquement, mais dans sa crédibilité, sa finesse par rapport à son relief est preuve d'un travail qui a dû produire de nombreuses nuits blanches. Les combats ne sont plus ennuyeux. Certes car le pseudo temps réel tour par tour est fini pour de bon mais pas que pour cette seule raison, car le choix FPS ne fait pas tout loin de là. C'est l'immersion des mobs qui est enfin créative et astucieuse jusqu'au point ou l'on en vient à finir par oublier ce que c'était que le pop (et franchement ENFIN, ce n'est pas trop tôt ! ). L'arrivé des aliens par vaisseaux, téléportations, arrivage par les airs des espèces volantes, voire de sous terres pour les ambusqueurs, sont des innovations bien plus notables que n'importe quel gadget desquels on se lasserait rapidement. Celle-ci casse la monotonie des combats et des explorations par rapport à ce qu'on pouvait nous proposer auparavant. On ne se dit plus : "Mince ça a repop" mais "Merde ! Y'en a d'autres qu'arrivent". On se fiche de combattre, on le fait pour se défendre ou par intérêt. On rush plus. On Blitz plus. Le leveling est invisible, sauf pour les personnes qui feraient mieux d'aller jouer à Diablo premier du nom, car les missions sont nombreuses et liées les unes aux autres par rapport au background ce qui les rend passionnantes. La monté en expérience est rapide. Le système de classe, certes déjà vu (L2 par exemple) qui consiste à grimper en grade est crédible au jeu et ne détonne pas avec l'univers établi. Quand tu es soldat tu commences troufions et avec l'expérience, tu te spécialises ! Les graphismes sont simples et efficaces : militaire style carré comme toute organisation de ce genre, la géographie style chaotique comme l'est la nature, alien ronde, tribale et imaginative afin de nous faire voyager. Les armes et les armures ne trahissent pas le background. On ne se retrouve pas avec des blasteurs qui font quatre fois votre taille et des armures importables. Le tout conserve des designs d'efficacité militaire et non de pures démonstrations graphiques dignes des feux d'artifices les plus foireux. Après, le choix des couleurs, c'est le joueur qui choisit. S'il veut être efficace ou être une cible voyante en PvP, c'est son problème mais au moins la leçon de base que l'on apprend dans toutes écoles artistiques est pour une fois respectée : Trop d'effets, tue l'effet... L'ambiance de guerre n'est jamais trahie. Les avants postes ne sont pas toujours la propriété des joueurs car l'Engeance est toujours agressive, sans arrêt en train d'attaquer pour leur domination. Quand on se ballade dans une zone calme ou bien où la faune est hostile, tout est possible, l'Engeance peut décider de s'inviter histoire de te faire changer les idées. Cela crée une véritable ambiance de guerre qui ne se limite pas à une bande sonore et des décors en ruine qui vous laisse de marbre...

    Enfin bref les petits "trucs" de cet acabit sont légions. Tout est pensé pour que rien ne trahisse le jeu. Rien n'est posé n'importe comment. Le joueur ne doit pas se dire : c'est programmé... le leveling qui est une suite logique des événement et non une montée en puissance qui arrive comme ça n'importe comment, on ne sait pas pourquoi, mais tant mieux, sensation que proposait les anciens MMO à cause du grind ou du bashing qui est définitivement abandonné... Certes, des aspects que l'on retrouve dans TR avaient pu être déjà vus dans d'autre MMO, mais là, tout est dans un seul jeu et peaufiné. Alors bien entendu, ce n'est peut-être rien pour ceux qui n'ont pas d'orbite pour voir et constater ce qu'il se passe autour du pointeur d'objectifs de mission et de validation (retournez sur Diablo 1)... mais l'évolution dans le domaine du MMORPG est bien présente. On à un jeu qui offre une réelle immersion pas par sa beauté graphique, ou un moteur 3D à vous plier la machine en deux, et tous ses systèmes gadgets car justement en cela Tabula Rasa est resté modeste... Là, non ! C'est réfléchi. Tout est pensé. On ne cherche pas à faire du beau, on fait de l'efficace et c'est cette efficacité qui prend le joueur et en cela vous pouvez être certain de ne pas être déçu. Même ceux qui ne l'apprécient pas on reconnut l'immersion dans laquelle vous envoie le jeu (comme quoi certains trahissent leurs avis ou se blasent eux-mêmes en jouant à tous les jeux comme à Diablo... la lecture et l'attention sur autre chose que les feux d'artifice font beaucoup de bien... ).

    Malgré la réussite du travail réalisé sur le background du jeu, Tabula Rasa reste critiquable de façon négative, car en effet : "On a enfin un jeu bien réalisé mais dans tout ça, fallait pas oublier de donner de l'intérêt au PvE, au craft et au PvP ! Franchement, les promesses de bases étaient satisfaisantes et on aurait encore pu attendre quelques mois. On était plus à ça prêt en fait... ".
    Le PvE, hormis le scénario prenant, n'a aucun intérêt gadget. Le joueur, même s'il ne veut pas le dire, il adore les gadgets, la diversité, les trucs qui font que les joueurs viennent flamber en ville après deux trois massacres. Mais une mise à jour est prévue à cet effet donc ne nous emballons pas.
    Le craft est d'un pauvre... il est limité à des upgrades d'armes et des crafts de munitions en tout genre et medikits... Là, franchement, c'est très léger... de plus les taux de casse sont bien trop élevés et fréquents, ce qui rebutent bien trop de joueurs à crafter quoi que ce soit... dommage... ils auraient pu s'inspirer des bases de données que proposait AO où le craft était étendu et complet... bref de toutes façons, la mise à jour sur le craft arrive elle aussi, alors nous verront bien.
    Le PvP... Alors là... sérieusement on se demande encore où est l'intérêt. Bien qu'en tant que joueur ayant crée un clan PvP et pouvant dire que comme n'importe quel PvP, ok c'est sympa de pouvoir se cartonner n'importe où, on cherche encore l'intérêt... Ca gagne quoi ? Ca influe en quoi ? On cherche encore et promis, si on trouve quelque chose on préviendra... mais encore une fois, une mise à jour pour le PvP et prévue aussi (plutôt aguichante... sur papier, bien entendu) donc wait and see !

    Voilà de quoi souffre Tabula Rasa : une très bonne réalisation pour un intérêt des plus pauvres... Ca fait mal ! Mais arrivera petit à petit dans les mois qui suivent, des mises à jours qui ne seront autres que la finalisation du jeu. Maintenant, en toute sincérité, il est plus facile de faire avancer un MMORPG dans ce sens là que dans l'autre. Et pour preuve ? Tous les autres ont fait l'inverse et se sont retrouvés piégés par la réalisation trop pauvre et donc trop vite obsolète ou rébarbative au final. Juste ceux qui pouvaient et peuvent fournir toujours plus de contenu et conserver une bonne promo on survécut... Donc wait and see ! Anarchy Online à sa sortie était boudé pour des raisons du même genre, un an plus tard, il était proclamé meilleur jeu de l'année. C'est le MMORPG, un monde évolutif. Les connaisseurs ne se laissent plus emballé comme on pu le démontrer certains... Ca fait des années que le scénario est le même et Tabula Rasa n'échappe pas à cette règle. Donc pas d'étonnement, après toutes ces années, Tabula Rasa n'est pas fini...
    Publié le 9 nov. 2007 à 06:08, modifié le 9 nov. 2007 à 10:31
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 28 janv. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    Tabula Rasa ne fait pas vraiment honneur à son nom. Non il ne révolutionne rien. Non il n'est pas l'énorme blockbuster attendu, mais c'est un jeu bien conçu, avec du contenu fourni et diversifié, et qui dispose à mon sens d'un énorme atout : son ambiance.
    N'avez-vous jamais rêvé de participer à la défense acharnée d'une base envahie par les extraterrestres ? Depuis Dark Age of Camelot, je n'avais jamais retrouvé cette ambiance de guerre totale. Maintenant, c'est fait, dès le niveau 7 ou 8, les premières défenses de bases se sont avérées épiques et le dynamisme du jeu renforce encore le rythme haletant. Les instances en groupe sont également très intéressantes et on a vraiment l'impression de mener un commando derrière les lignes ennemies.
    Bien sûr, on regrettera que l'Europe n'ai qu'un seul serveur, ce qui fait montre du peu de considération d'NCsoft envers nous autres européens. On regrettera surtout que ce ne soit pas un jeu révolutionnaire, mais l'important, au final, est que ce soit un bon jeu.
    Publié le 8 nov. 2007 à 16:22, modifié le 28 janv. 2008 à 10:47
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Tabula Rasa ?

195 aiment, 33 pas.
Note moyenne : (264 évaluations | 39 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Répartition des notes de Tabula Rasa
Répartition des notes (264 votes)

Evaluation détaillée de Tabula Rasa
(49 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu